LE MBOA BD FESTIVAL, C’EST TERMINE !!! - MboaBD
Mboa BD festival, bande dessinée, afrique, Cameroun
12318
post-template-default,single,single-post,postid-12318,single-format-standard,theme-burst,mkd-core-2.0.1,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,burst-ver-3.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,woocommerce_installed,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
 

LE MBOA BD FESTIVAL, C’EST TERMINE !!!

La onzième édition du Mboa BD Festival a débuté mercredi le 16 décembre 2020 à 14h, et avait pour thème « bande dessinée et pandémie ». Actualité sanitaire oblige, cette édition a eu la particularité d’être essentiellement digitale. En effet, elle s’est déroulée via les plateformes en ligne dédiées au festival que sont : la page officielle Facebook du Mboa BD festival, le compte twitter du Mboa BD et le site internet du festival www.mboabd.org . Les internautes ont été nombreux devant leurs téléphones, tablettes et ordinateurs pour soutenir et profiter de la programmation concoctée par le comité d’organisation.

Cette édition qui s’est étalée sur quatre jours, s’est achevée samedi le 19 décembre 2020 après une série d’activités toutes aussi intéressantes les unes que les autres et autant que celles des jours précédents.

En dépit de quelques soucis techniques, qui peuvent d’ailleurs être rattachés à la primeur d’un tel type d’événement sur le territoire camerounais, cette édition a réussi le pari de satisfaire la communauté du Mboa bd et au-delà à travers le monde.

La journée de clôture a débuté avec la deuxième partie de la Master Class offerte par l’auteur de Djo’o Bar, Hugues Bertrand Biboum.  Il y a livré ses secrets sur la conception d’un story-board pour dessins animés.

L’activité suivante, a consisté en une chronique BD présentée par Astrid Kissime. Dans cette chronique, la bloggeuse livre de façon subjective, tous les secrets et actualités sur les meilleures bandes dessinées. Durant ce qui constituait la première partie diffusée de cette chronique, elle a dépeint ses appréciations et critiques sur LAFF LAFRIKAIN, une œuvre de l’auteur Camerounais Gunther Moss.

Peu après, le groupe Zebra Comics Inc. par le biais de son responsable marketing, Agogho Franklin, a donné une Master Class sur la thématique “Africa In the face of Covid-19”. Auteurs de #Tumbu, #Totem, #Aliya et bien d’autres, cette jeune entreprise, auparavant collectif d’auteurs, nous y expose comment elle a su se positionner dans son domaine. En outre, elle partage les secrets de sa résilience d’entreprise camerounaise en ces temps de pandémie.

Enfin, cette édition inédite du Mboa BD Festival, s’est close sur un concert dessiné de l’artiste et fondateur de Zebra Comics, E.N. Ejob. Il a offert aux internautes, une prestation de dessin incroyable sur fond de bandes originales de célèbres dessins animés japonais. Cette prestation a d’ailleurs glané plus d’un millier d’internautes.

capture d’un instant du concert animé par E.N.Ejob

Vous pouvez vous aussi profiter du concert dessiné dans son intégralité.

En définitive, organiser le Mboa BD festival cette année en dépit de l’impossibilité de rassembler physiquement un grand nombre de personnes, et du challenge technique que cela représentait, a constitué un véritable défi pour le comité d’organisation. Au sortir de cette édition, nous pouvons affirmer sans aucun doute qu’il a relevé ce défi haut la main. Tout cela n’a été rendu possible que grâce au soutien incontestable de la famille du Mboa BD, des internautes amoureux de la bande dessinée et des artistes qui ont mis de leur temps et de leur énergie pour faire de ce festival digital un succès.

Par ailleurs, il est important de préciser que les ateliers et Master Class inachevés pendant le festival vont se poursuivre sur les réseaux sociaux afin que vous puissiez en profiter intégralement.Le concours de la BD numérique se poursuit jusqu’au 25 janvier 2021 et ainsi que le concours du dessin scolaire qui s’étendra dans les établissements scolaires jusqu’à la même date.

Donnons nous donc rendez-vous en 2021, pour un festival qui nous l’espérons, se fera sans l’ombre inquiétante de la pandémie de la Covid-19. Nous pourrons alors nous retrouver, sociabliser et célébrer joyeusement autour de la bande dessinée.

Merci pour votre fidélité, et Bonnes fêtes à tous.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

ante. id libero Nullam eget sit