Programme - MboaBD
Mboa BD festival, bande dessinée, afrique, Cameroun
8302
page-template-default,page,page-id-8302,theme-burst,mkd-core-2.0.1,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,burst-ver-3.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,woocommerce_installed,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
 

Programme

Démarche projet

Après neuf éditions, le Mboa BD Festival est devenu le plus important rendez-vous de la bande dessinée en Afrique centrale. Un festival qui célèbre chaque année le neuvième art et les métiers de l’image avec une offre riche en activités et découvertes (53 lors de la neuvième édition). Son engagement demeure plus fort aujourd’hui, structurer et professionnaliser une filière porteuse d’emplois et de retombées pour un pays à fort potentiel graphique.

– Les rencontres

Le Mboa BD Festival est un lieu de rencontre pour les professionnels camerounais et étrangers du neuvième art (39 auteurs invités lors de la dernière édition). Les problèmes de la profession, la question de l’édition, l’avenir du métier, les expertises locales, les changements sociaux, les problématiques internationales sont autant de thèmes abordés. Dans un contexte où le statut d’auteur est inexistant, les formations rares, se rencontrer est une nécessité pour nos auteurs. Le festival offre à chaque édition des espaces de rencontres permettant aux dessinateurs d’échanger avec les scénaristes, aux éditeurs de connaître les travaux et les orientations des auteurs, aux imprimeurs de comprendre les exigences et l’apport de l’imprimerie pour le neuvième art. Le public est essentiel dans cette démarche, en rencontrant les auteurs, il comprend leurs démarches, les orientations, le style graphique et les difficultés du métier. Il découvre les productions réalisées, ce qui fait progresser le marché.

 – La formation

La bande dessinée est un art au carrefour de la littérature et du graphisme. Il n’existe pas de formation professionnelle en bande dessinée au Cameroun. Les instituts des beaux ouverts par le gouvernement montrent l’intérêt croissant pour les formations artistiques, mais le besoin demeure. Le festival propose aux artistes de partager leur expérience, entre professionnels, avec des amateurs ou avec le jeune public, les espaces de formation sont très riches en découvertes.

– La promotion :

Donner de la visibilité aux démarches artistiques pertinentes, faire découvrir de nouveaux talents, accompagner la production locale de bande dessinée. Le Mboa BD a révélé depuis sa création de nombreux projets, permettant au public de connaître le travail des auteurs locaux mais aussi ceux venus de l’international. Cette démarche est un fondement du festival, à travers la foire aux projets, les dédicaces, rencontres, focus ; le public est invité à découvrir et redécouvrir nos auteurs et leurs œuvres.

efficitur. diam felis Sed consectetur consequat. libero. risus sed